Huiles aromatiques de la RD Congo

Le nord-est de la République Démocratique du Congo abrite l’un des plus gros producteurs d’huiles essentielles : Avituri. Cette exploitation et distillerie équitable et bio d’essence de géranium a été créée par Charles Ndabazaki en 2009 à son retour d’Ouganda. Cinq ans auparavant, il avait en effet dû traverser la frontière pour fuir la guerre civile et travailler comme ouvrier dans une exploitation de plantes aromatiques. À l’heure actuelle, Avituri offre elle-même du travail aux réfugiés rentrés au pays, dont de nombreuses mères célibataires. 80 % des travailleurs dans les plantations sont des femmes. Avituri a bénéficié de l’appui financier du TDC en 2014 pour doubler sa production de géraniums et la diversifier en cultivant d’autres plantes, telles que le thym et le tagète.

En 2015, la production équitable et bio d’Avituri avait déjà progressé de 42 %. Leurs huiles essentielles de géranium, de thym et d’eucalyptus citronné sont depuis lors disponibles auprès d’une vingtaine de clients européens, dont deux en Belgique. La prime Fair for Life de 12,5 dollars par kilo a généré quelque 15.000 dollars en 2015. Un tiers est directement versé aux travailleurs et travailleuses, un tiers est utilisé pour continuer à répondre aux conditions du certificateur, et un dernier tiers va à des projets socioéconomiques au profit de l’ensemble de la communauté.

Lisez l’article