• Les ventes mondiales de produits Fairtrade ont augmenté de 8% pour atteindre près de 8,5 milliards d'euros en 2017, générant des primes estimées à 178 millions € pour les organisations de producteurs et pour les travailleurs. [1]

• En 2017, chaque personne vivant en Belgique a en moyenne consommé pour l’équivalent de 13,57 euros en produits équitables. Cela représente une augmentation de 6,8% par rapport à 2016, où la consommation moyenne était estimée à 12.70 euros.[2]  En 2018, les produits labellisés Fairtrade ont montré une croissance de 24% [3], ainsi qu’une plus forte pénétration sur le marché belge.
Le challenge reste pourtant énorme. En termes de parts de marché, si près d’une banane sur cinq était Fairtrade en 2018, le café et le chocolat n’atteignent pas encore la barre des cinq pourcents

• Plus de 1500 produits certifiés Fairtrade sont présents sur le marché belge.

9 Belges sur 10 (90 %) déclarent avoir déjà entendu parler du commerce équitable. Pour 84 % des répondants, la définition donnée du commerce équitable cadre avec ce qu'ils en savaient.[4] 

• Pour 62% des personnes vivant en Belgique, le commerce équitable devrait également concerner des produits d’agriculteurs belges ou européens. [4]

 

[1] Fairtrade International.
2] Calcul effectué par le Trade for Development Centre sur base des informations communiquées par les organisations, entreprises belges de commerce équitable.
[3] 
En volumes, une croissance de 26% dans les catégories Tier 1 (bananes, café, cacao). Toutes catégories confondues, une croissance de 24% est notée.
[4] Source : Baromètre 2018 du commerce équitable, réalisé par Ivox pour le compte du Trade for Development Centre