L'agriculture biologique dans le monde atteint de nouveaux records

L'année 2017 a été à nouveau une année record pour l'agriculture biologique mondiale. Selon la dernière enquête de FiBL sur l’agriculture biologique dans le monde, les terres agricoles biologiques ont considérablement augmenté, le nombre de producteurs biologiques et les ventes au détail de produits biologiques ont également continué à croître, atteignant un sommet historique, comme le montrent les données de 181 pays (données 2017).

La 20e édition de l'étude «The World of Organic Agriculture» publiée par FiBL et IFOAM - Organics International montre la poursuite de la tendance positive observée ces dernières années.

Le marché mondial des produits biologiques continue de croître et atteint 97 milliards de dollars.
Le burau d'études de marché Ecovia Intelligence estime que le marché mondial des aliments biologiques a atteint 97 milliards de dollars en 2017 (environ 90 milliards d'euros).
Les États-Unis sont le premier marché avec 40 milliards d'euros, suivis de l'Allemagne (10 milliards d'euros), de la France (7,9 milliards d'euros) et de la Chine (7,6 milliards d'euros). En 2017, de nombreux grands marchés ont continué d'afficher des taux de croissance à deux chiffres et le marché bio français a augmenté de 18%. Les Suisses ont dépensé le plus en aliments biologiques (288 euros par habitant en 2017). Le Danemark détenait la plus grande part du marché des produits biologiques (13,3% du marché total des produits alimentaires).

Près de trois millions de producteurs dans le monde
En 2017, on dénombrait 2,9 millions de producteurs bio, soit 5% de plus qu'en 2016. L'Inde reste le pays qui compte le plus grand nombre de producteurs (835 200), suivi par l'Ouganda (210 352) et le Mexique (210 000).

Augmentation de 20% des terres agricoles biologiques
Au total, 69,8 millions d'hectares étaient gérés de manière biologique en 2017, ce qui représente une croissance de 20% ou 11,7 millions d'hectares par rapport à 2016, soit la plus forte croissance jamais enregistrée. L'Australie possède la plus grande superficie d'agriculture biologique (35,6 millions d'hectares), suivie de l'Argentine (3,4 millions d'hectares) et de la Chine (3 millions d'hectares). En raison de la forte augmentation de la superficie en Australie, la moitié des terres agricoles biologiques mondiale se trouve maintenant en Océanie (35,9 millions d’hectares). L'Europe occupe la deuxième plus grande superficie (21%; 14,6 millions d'hectares), suivie de l'Amérique latine (11,5% et de 8 millions d'hectares).

Dix pour cent ou plus des terres agricoles sont biologiques dans quatorze pays
À l'échelle mondiale, 1,4% des terres agricoles sont biologiques. Cependant, de nombreux pays ont des parts beaucoup plus élevées. Le Liechtenstein (37,9%), le Samoa (37,6%) et l’Autriche (24%) sont les pays qui détiennent la plus grande part de l’agriculture biologique dans leurs terres agricoles. Dans quatorze pays, 10% ou plus de toutes les terres agricoles sont biologiques.

«The World of Organic Agriculture» ainsi que des graphiques et des infographies peuvent être téléchargés à l'adresse suivante: www.organic-world.net/yearbook/yearbook-2019.html.