S'abonner à flux Blogspot RSS - FR
Un blog du Trade for Development Centre
Mis à jour : il y a 21 min 48 sec

Présentation du partenariat "Beyond chocolate" au salon du chocolat de Bruxelles

28 février, 2019 - 11:02
Lors de la 6ème édition du salon du chocolat de Bruxelles, le Ministre de la Coopération au développement Alexander De Croo est revenu sur le partenariat "Beyond chocolate", lancé à son initiative en décembre 2018 et réunissant fabriquants de chocolats, grands distributeurs, ONG, pouvoirs public...

Son objectif ? Lutter contre le travail des enfants et la déforestation, rendre le chocolat belge durable d'ici 2025 et faire en sorte que, d'ici 2030, les producteurs de cacao perçoivent des revenus minimums vitaux.


Pour le Ministre : "la notion de ‘Beyond chocolate’ cadre avec celle de ‘Beyond aid' qui vise un développement économique en développant les partenariats avec le secteur privé. S’il y a durabilité, il faut qu’un profit soit généré… à chaque étape de la chaîne de valeur, et donc aussi au niveau des producteurs ».

"Et si dans cinq ans ‘Beyond chocolate’, qui est un partenariat volontaire, ne mène à rien, il faudra alors le rendre obligatoire".

Le Ministre De Croo espère aussi que d’autres industries regardent ce qui est fait dans le chocolat et s’en inspirent, comme par exemple le secteur du diamant.

Plus d'info sur le partenariat "Beyond chocolate" : 

France : a boisson Meuh Cola récompensée

4 février, 2019 - 14:29
Source : La Manche Libre"Sébastien Bellétoile, créateur en 2010 de la marque Meuh Cola à Saint-Pair-sur-Mer (Manche), près de Granville, a reçu jeudi 17 janvier 209 le label Ibuycott, qu récompense des entreprises jugées "éthiques""
Lire l'article dans La Manche Libre

Lidl ne vendra plus que des bananes équitables en Belgique

2 février, 2019 - 11:09
A partir de cette année, Lidl Belgique va uniquement proposer des bananes Fairtrade dans ces magasins. En ne proposant que des bananes issues du commerce équitable, la chaîne de supermarchés comptera 14.000 tonnes de fruits durables supplémentaires, ce qui aura un grand impact sur le volume de bananes Fairtrade. Lidl est ainsi la chaîne de supermarchés qui va le plus loin sur le marché belge. De plus, pour une chaîne qui va toujours à la recherche du prix le plus bas, la transition n’est pas une évidence. 
Chaque année Lidl vend quelques 14.000.000 de kilos de bananes. Aujourd’hui on trouve à côté des bananes Fairtrade encore d’autres sortes de bananes, mais à partir de cet été uniquement des bananes Fairtrade seront en vente. Cette mesure de Lidl, qui fait suite à la même décision prise en octobre dernier par Lidl Suisse, va faire croître le marché belge pour les bananes Fairtrade de 90%, pour un total de 27.500 tonnes.


Pour Nicolas Lambert, directeur de Fairtrade Belgium : “Grâce à l’engagement de Lidl, des bananes issues du commerce équitable deviendront de plus en plus une habitude pour le consommateur belge. C’est tout d’abord une très bonne nouvelle pour les producteurs, qui grâce au Fairtrade sont certain d’avoir un prix plus élevé et de meilleures conditions de travail. L’impact et le volume sont étroitement liés: au plus les clients choisissent des produits issus du commerce équitable, au plus l’impact sera important sur le salaire de l’agriculteur. Des grands volumes sont donc très importants pour permettre un changement à grand échelle. Et cela rend la voix du commerce équitable plus forte.
Lidl Belgique s’est fixé comme but de faire croître le chiffre d’affaires pour les produits durables de 10 pour cent par an. La chaîne de supermarchés est aussi depuis des années un partenaire fidèle de Fairtrade. D’ailleurs, l’année passée, Lidl a déjà décidé de remplacer le chocolat par du chocolat Fairtrade dans ces barres de chocolat de sa principale marque maison. Plus de 600 tonnes de chocolat ont été vendues.
Nous sommes convaincus que toutes les personnes qui font parties de la chaîne doivent prendre leur part de responsabilité. Nous voulons aider à ce que les “bananes sanglantes”, qui semblent être le fruit du travail forcé, soient retirées du commerce. Car, outre les prix, les consommateurs réfléchissent de plus en plus à la provenance de leurs produits. Fairtrade ne doit pas être vendu à un prix très avantageux, mais doit être abordable. Comme nous sommes un grand acteur international, il y a peu d’intermédiaires entre nous et les fermiers. Ainsi le prix pour le consommateur peut être diminué, tout en faisant en sorte que les fermiers reçoivent un prix équitable pour leurs produits. Cette décision s’inscrit dans notre objectif de faire en sorte de faire partie des top retailers durables.”, Philippe Weiler, chef durabilité Lidl.

Du cacao illégal dans le chocolat suisse

2 février, 2019 - 10:31
Source : RTS

"Le cacao de Côte d’Ivoire est au cœur de la recette des branches Cailler et des autres produits Nestlé. La multinationale promet du chocolat suisse 100% commerce équitable, ainsi que du chocolat respectueux de la nature. Pourtant, une enquête de la RTS révèle comment du cacao illégal issu de forêts protégées serait utilisé par Nestlé."

Lire la suite de l'article de François Ruchti/boi (RTS)




Visionner le reportage de la RTS