L’approche marketing au Maroc dans les filières dattes et safran

Dans le sud du Maroc, la CTB mène depuis trois ans un programme sur les filières safran et dattes. Il s’agit du premier programme auquel le Trade for Development Centre (TDC) a été associé d’emblée, depuis le stade de la formulation, pour y apporter son expertise en marketing.

Tant le safran que les dattes sont surtout vendus sur le marché informel, dans les souks locaux. Les prix obtenus par les agriculteurs sont bas, mais les familles ont parfois tant de mal à joindre les deux bouts que cette rentrée d’argent leur est indispensable. L'équipe marketing a travaillé là-dessus durant ces trois dernières années, en avançant pas à pas. Aujourd’hui, les idées et les plans qui sont sur la table donnent une orientation claire, fondée sur le potentiel commercial réel et alimentée par les équipes sur le terrain.

« Le marketing n’est pas une formule magique pour gonfler les ventes, mais un long chemin à parcourir pas à pas. Voilà pourquoi il est important d’intégrer les questions de marketing dès même la formulation d’un programme », conclut Josiane Droeghag, Marketing and business management au TDC.