La CTB appuie les entrepreneurs locaux dans le Sud

Pour relever les défis mondiaux, les budgets et acteurs traditionnels du développement ne suffisent pas. C’est pourquoi les gouvernements et institutions multilatérales s’adressent de plus en plus fréquemment au secteur privé comme partenaire de la coopération au développement.

Une évolution que l’on retrouve au sein de la coopération belge, sous la forme d’un appui aux entrepreneurs locaux dans le Sud.

Les exemples du Vietnam, de la Palestine, du Bénin, du Maroc, de l'Afrique du Sud, de l'Ouganda, du Rwanda ou encore de la République démocratique du Congo montrent que le secteur privé peut être le puissant moteur d'une économie locale florissante.