Enquête d'opinion: les Belges et les produits équitables non-alimentaires

Attractivité des produits équitables non-alimentaires et comportements d’achat

Le Trade for Development Centre a évalué l’opinion, l’attitude et le comportement d’achat des Belges vis à vis des produits équitables non -alimentaires[1] (PENA). L’objectif de cette étude était de mieux identifier les comportements et les attentes des consommateurs à l’encontre des produits équitables non-alimentaires .

Cette étude a été menée par Dedicated Research : 1015 consommateurs belges âgés de plus de 18 ans ont ainsi rempli une enquête en ligne entre le 22 mai et le 8 juin 2015. Auparavant, en mars 2015, 13 personnes avaient pris part à une discussion de groupe pour la phase exploratoire, qui a servi de base à la phase quantitative de cette étude.

Principaux enseignements :

 

  • Les produits équitables non-alimentaires (PENA)ne sont pas très connus des Belges : 42% des répondants ne sont pas capables de citer de manière spontanée un produit non alimentaire qu’ils associeraient au commerce équitable.
  • On observe très nettement un déficit de pénétration PENA par rapport aux produits alimentaires
  • Les principales motivations à l’achat de PENA sont la solidarité envers les petits producteurs (31%) et le sentiment de faire une bonne action (26%). Pour 1 Belge sur 4, le caractère équitable du produit ne constitue aucunement une motivation à l’achat.
  • Les principaux freins sont : le manque de disponibilité des produits (29%), la perception d’un prix trop élevé (23%) et les doutes sur le fait que l’argent revienne effectivement aux producteurs (15%).
  • Une meilleure disponibilité est le levier majeur sur lequel agir pour inciter à l’achat de PENA : 69% des participantss déclarent qu’une meilleure disponibilité des PENA dans les magasins qu’ils fréquentent habituellement pourrait les inciter à en acheter davantage
  • Plus de la moitié des Belges est favorable à l’intégration des PENA dans les supermarchés.

 

Lire l'enquête d'opinion

 


[1] Les questions ont porté sur les catégories suivantes: vêtements pour adultes, hygiène et cosmétiques, accessoires de mode, linge de maison, maroquinerie, jouets et peluches pour enfants, décoration, arts de la table, produits d’entretien.