Coton Bio : le projet BioRE® Tanzania de Coop Naturaline

Avec plus de 4 millions d’articles de sa gamme Naturaline vendus en 2007, Coop est le premier distributeur mondial de textiles en coton biologique issu du commerce équitable. Lancé en 1993, Naturaline est devenu l’un des principaux labels de qualité biologique pour la production de coton, synonyme de respect des hommes et de l’environnement.

La matière première, les fibres de coton cultivé dans le respect des critères de l’agriculture biologique certifiée, provient essentiellement d’Inde et de Tanzanie où elle est produite et récoltée dans le cadre de projets de la fondation BioRe® (partenaire de Coop Naturaline) qui fixent des normes très contraignantes. En effet, de la plantation au produit fini commercialisé en Europe, l’intégralité des étapes et processus de la chaîne de transformation du coton répondent à des exigences sociales et environnementales sévères. Un organisme de contrôle indépendant vérifie, par ailleurs, une fois par an la conformité de la production aux critères sociaux et écologiques définis d’un bout à l’autre de la chaîne (1).

Le projet BioRE® Tanzania

Le projet BioRe® Tanzania a été lancé en 1994 sur le modèle du projet indien (qui fut le premier de la compagnie Coop) avec pour objectif la mise en place d’une filière de production de coton biologique certifiée et de qualité, et ce dans le respect des principes du commerce équitable et du développement harmonieux des communautés locales.

Situé au nord-ouest de la Tanzanie, près de la ville de Shinyang dans le District de Meatu, le territoire retenu par la fondation BioRe® pour le premier projet africain de Coop Naturaline se trouve au cœur d’une région très pauvre où plus de la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté et où plus d'un tiers des enfants souffre de malnutrition.

Le projet BioRe® Tanzania repose sur la participation de près de 2 350 petits producteurs locaux de coton répartis dans quinze villages. Une fois récolté et collecté, le coton biologique brut est égrené dans un site de transformation situé dans la région puis transporté jusqu’au port de Dar Es Salaam, la capitale, d’où il est embarqué pour être filé en Europe ou en Inde.


Les bénéfices du commerce équitable, biologique …

Les paysans tanzaniens affiliés au projet BioRe® Tanzania et à la compagnie Coop sont rémunérés pour leur production aux conditions du commerce équitable et bénéficient en outre des primes de développement grâce auxquelles ont pu être mis en œuvre plusieurs projets pour les communautés : construction de puits et de pressoirs à huile, achat de matériels pour les écoles et création d’un fonds de solidarité.


… et durable

Afin de compenser les quelque 30 tonnes de CO2 émises pour la production et le transport du coton, mais aussi pour la fabrication des 20 000 teeshirts qui seront réalisés, le projet BioRe® Tanzania a mis en place un programme qui prévoit notamment l’installation de 30 fours à rendement énergétique amélioré grâce auxquels ces émissions seront compensées en un an.

 

Cet article est un extrait de la brochure "Le commerce équitable et durable en Tanzanie" publiée par le  Trade for Development Centre, téléchargeable gratuitement sur www.befair.be/publications

(1)  Source :  www.coop.ch